Du Standard au FC Porto

En 2008, dès son arrivée au Standard de Liège, Eliaquim Mangala âgé de 16 ans surprend par sa grande maturité de jeu. Il joue arrière gauche dans la catégorie des moins de 17 ans, mais est rapidement surclassé chez les moins de 19 ans où il est affecté au poste de milieu défensif en raison de ses performances reconnues.

À 17 ans, il joue régulièrement pour les moins de 21 ans. C'est là que sa carrière prend un tournant : lors de sa première titularisation (janvier 2009), sa passe décisive à Milan Jovanovic est l'annonce d'un parcours prometteur. Mangala continue de faire la preuve de son talent en inscrivant le 16 septembre 2009 le tout premier but de l'histoire du Standard de Liège en Champion's League face à Arsenal FC, après seulement deux minutes de jeu...

 Reporters cbae30bed0e6a70670    8221655
 
Les recruteurs ne manquent rien des exploits de Mangala qui ne cesse de progresser. Le jeune joueur commence à éveiller l'intérêt des plus grands clubs européens.
 
En août 2011, il est transféré au FC Porto pour 6,5 millions d'euros. Quasiment inconnu en France à l'époque, Eliaquim Mangala débarque à Porto et réussit vite à s'adapter à son nouveau club. 
Dès sa deuxième saison chez le champion du Portugal, le Français a su s'imposer comme une pièce maitresse de la défense des Dragons.
Profitant d'abord de la blessure du Brésilien Alex Sandro, il effectue une pige remarquée au poste d'arrière gauche. Il tape dans l'œil de son entraîneur Vitor Pereira qui lui donne ensuite sa chance en défense centrale pour pallier la blessure de Maicon. Après deux mois très convaincants au coeur de la meilleure défense du championnat du Portugal, il garde sa place malgré le retour de blessure du Brésilien. 

Fort physiquement, à l’aise avec le ballon et déjà très mature, Mangala a aussi des qualités de finisseur. Il inscrit 5 buts durant la saison 2012/2013 puis 5 autres durant l’exercice 2013/2014.
Il passa 3 saisons au FC Porto, remporta 2 fois la supercoupe du Portugal et 2 fois le championnat du Portugal.